La MJC

Real talk | Made By La Mjc | All Gone | Coolcats

Accueil du site > Made by La MJC > Exposition Rétro Basketball

Exposition Rétro Basketball

jeudi 21 octobre 2004, par Michael Dupouy

Share on Tumblr Share

Toutes les versions de cet article :





































NIKE RETRO BASKETBALL

Du 21 au 30 Octobre 2004
Station de métro Auber / Citadium / Printemps de la mode

SITUATION :
Octobre 2004. La marque Nike célèbre plus de 30 années d’histoire, qui la lie au Basketball. 30 années d’héritage, marquées par la naissance de produits mythiques, par des campagnes de pubs inoubliables, des logos entrés dans la légende...
Et bien entendu, par des d’athlètes d’exception.
Une telle histoire ne pouvait donc qu’être raconté au plus grand nombre...

CONCEPT :

La MJC a pour mission de raconter 30 années d’histoire entre la marque et le Basketball, au travers d’une exposition de grande envergure, à une cible plus traditionnelle et moins avertie.

L’exposition prendra lieu et place au coeur de la station de métro Auber, et sera déclinée dans les magasins Printemps de la Mode et Citadium pour deux cibles plus spécifiques : Les femmes et les sneakers addicts.

RETRO BASKET A LA STATION AUBER :

Pendant 9 jours, la station de métro met à l’honneur une rétrospective historique au sein de plusieurs espaces distincts :
Sneakers devenues mythiques (Blazer, Dunk, Terminator, Air Force 1 etc...), campagne de publicité rétros, spots TV vintage, pièces textiles d’époque dédicacées par les plus grandes stars du Basket, etc...

Agencés par période (70’s), par ligne de produit (Flight Vs Force) ou par star du Basketball (la chambre dédiée à Michael Jordan est le must de l’exposition), les différents compartiments de l’exposition forment un tout : l’héritage basket de Nike !

RETRO BASKET AU PRINTEMPS DE LA MODE
Le mythique magasin des Grands Boulevards se doit d’être un relais destiné aux femmes.
Ainsi, deux actrices ont été choisies pour incarner le phénomène Rétro Basket et s’afficher sur les vitrines du magasin : Emma de Caunes et Julie Gayet,
Fans de Nike de longue date, elles se sont prêtées au jeu de la série de mode, shootées par la photographe New Yorkaise, Martha Camarillo.
Décontractées et authentiques sur chaque image, elles ont affichées leur passion pour les produits Rétro Basket dans le magazine Elle et sur les vitrines du Printemps de la mode.

RETRO BASKET AU CITADIUM
Magasin de sport fétiche de la nouvelle génération, le Citadium a pour but d’abriter la sneakers culture pendant toute la durée de l’exposition.

Dans chacune des vitrines du magasin, les différents univers et codes liés à la sneaker culture sont représentés.
Les vitrines ont ainsi été revisitées pour faire un véritable bond dans le passé.

Des chambres d’adolescents, constituées d’items collectors, gadgets en tout genre, consoles de jeux et posters vintage sont mises en place.

Bien entendu, on retrouve dans chaque vitrine, des sneakers d’époque mêlées aux rééditions d’aujourd’hui.

Aussi, à l’intérieur du magasin, la majorité des sneakers rééditées pour l’opération sont trouvables.

L’espace éphémère du Citadium se transforme en surface de vente, habillée avec les codes du Basketball : Parquet, raquette, banc en bois et lockers en métal délimitent la zone, où chacun peut retrouver son modèle fétiche.

OBJECTIFS :
-Globaliser et élargir le phénomène « Rétro Basket » en utilisant le passé historique de la marque.

-Exposer visiblement dans le quotidien des cibles, les produits phares du phénomène « Rétro Basket ».

-Raconter 30 années d’histoire de la marque au travers d ?une exposition de grande envergure, à une cible plus traditionnelle et moins avertie.

-Redynamiser l’image de la marque au près des cibles « Métro », et notamment au près des femmes.

RESULTATS :
-La campagne d’affichage, particulièrement réussie et réalisée par l’agence DDB a permis d’attirer un très grand nombre de visiteurs à Auber.

-Appuyée par une campagne RP soutenue, la fréquentation de la station de métro et des deux magasins a été fortement accentuée pendant la période.

-Les ventes de produits Rétro Basket ont fonctionné à merveille. Plusieurs modèles étaient en rupture de stock à la fin de l’exposition chez Citadium.

Share on Tumblr Share